DVLP

QUAND J’AI ARRÊTÉ D’ÊTRE PERFECTIONNISTE

Le perfectionnisme nous permet de nous poser dans un cadre que l’on a créer et qui nous rassure. Il nous donne une ligne de conduite à suivre, un chemin qui est tracé et en sortir nous place dans l’inconnu et l’inconfort. Cette place est extrêmement difficile a supporter pour certains d’entre nous.
Il existe une alternative à cette positon dans ce que Tel Ben Sahar appèle l’optimalisme, qui consiste à accepter de voir le positif dans les détours que nous faisons sur le chemin pour affiner la destination finale afin qu’elle soit la plus adapter à nous.
Cela passe par le fait d’accepter les façons de faire des autres sans vouloir tout contrôler et aussi de faire des choix sur ce qui est important pour nous et ce que notre perfectionnisme nous impose comme exigences. Savoir faire ce qui est bon pour nous et surtout ce qu’on aime faire et que l’on fait de façon efficiente.

LA RÈGLE DES 1%

L’amélioration est une constante chez l’homme surtout en début d’année avec les fameuses résolutions, mais nous avons tendance à vouloir changer les choses comme nous mettons en place les résolutions et ce n’est pas forcement la bonne chose à faire pour avoir des résultats à long terme.
La règle des 1% permet d’améliorer ce que nous faisons par petite avancées plus spécifiques mais aussi plus durable grâce à une concentration plus grande et une répétition ciblé de l’amélioration choisie.

POMODORO

Dans mon dernier article je vous ai parlé d’une technique appelée le POMODORO, et beaucoup de messages m’ont été envoyés pour avoir plus d’informations sur ce bijou de productivité.
Voici donc la technique qui organise chacune des mes sessions de travail, et même la rédaction de cet article

CONFINEMENT

Depuis ce week-end nous sommes repartis pour quelques semaines de confinement et pour chacun d’entre nous la réaction va être différente. Certains vont se réjouir de retrouver un temps chez eux et se consacrer à des activités dont ils vont pleinement profiter et d’autre vont se sentir emprisonnés chez eux.
Voici quelques conseils tirés de mon premier confinement pour vous aider à mieux vivre chez vous !

Retour haut de page